Plan d’urgence environnemental

En vertu de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999) et du règlement y découlant,  il est requis pour un exploitant qui détient une matière dangereuse, en quantité seuil prescrit, d’avoir un plan d’urgence environnemental (PUE).

Prudent Groupe Conseil est en mesure de produire toutes les études de conséquence requises et d’émettre un rapport complet sur les conséquences possibles d’une perte de confinement d’un liquide, d’une explosion ou d’un relâchement atmosphérique.

Notre ingénieur qualifié en génie chimique utilise le logiciel spécialisé PHAST, qui permet de déterminer avec précision les conséquences d’un accident impliquant une matière dangereuse.

Nous pouvons donc connaître les zones de radiation thermiques dans le cas d’une matière inflammable, les niveaux de toxicité des produits chimiques, les effets de pression lors d’une explosion.

En matière d’étude de conséquence, Prudent Groupe Conseil a réalisé plus de 200 études pour les milieux suivants :

  • Agroalimentaire (ammoniac)
  • Entrepôt de pesticide et de nitrate d’ammonium
  • Chimique et pétrochimique
  • Gazier (centre de ravitaillement de propane)
  • Municipal (production d’eau potable)
  • Récréatif (aréna faisant usage de l’ammoniac)

Nous disposons de toute l’expertise nécessaire pour produire et exercer le PUE selon les normes en vigueur et ainsi vous assurer la conformité législative et réglementaire.

La communication du risque à la population fait également partie de notre expertise acquise dans le cadre de nos travaux avec les comités mixtes municipaux et industriels (CMMI).