novembre 23 2016 0Commentaire

Le centre des opérations d’urgence site (COUS)

Le centre des opérations d’urgence site


Le centre des opérations d’urgence site  (COUS) est l’endroit situé à proximité du lieu du sinistre où sont orchestrées, par le coordonnateur des opérations d’urgence site, toutes les actions concernant la gestion tactique d’un événement. 

C’est également à cet endroit que convergent tous les renseignements que les différents intervenants détiennent, ou tous ceux qui leur sont destinés.

À cette fin, le COUS regroupe et localise tous les postes de commandement des services d’urgence intervenant sur le site du sinistre.

Le centre des opérations d’urgence site est, de manière générale, localisé  :

  • À proximité du lieu sinistré;
  • De façon à ce que les responsables puissent voir l’ensemble de l’intervention;
  • En direction opposée aux vents dominants;
  • À l’intérieur du périmètre d’accès contrôlé;
  • En zone sécuritaire;
  • Et accessible par véhicule et facilement déplaçable.

Au plan fonctionnel, et selon le cadre de coordination proposé par le MSP, le COUS comprendra par ailleurs l’organisation des zones suivantes :

  • Les zones chaudes, tièdes, froides et l’aire de décontamination lors d’une intervention impliquant des matières dangereuses
  • La zone sécuritaire
  • Le périmètre de sécurité
  • Le périmètre d’accès contrôlé
  • Les voies de circulation (entrée et sortie)
  • L’aire de surveillance météorologique
  • L’aire de rassemblement des blessés
  • L’aire de triage des blessés
  • La zone de convergence des ressources
  • L’emplacement du centre des opérations d’urgence site

 

diagramme_cous

La gestion du COUS est sous la responsabilité du coordonnateur des opérations d’urgence site. Ce dernier, quant à lui, relève du coordonnateur municipal de la sécurité civile.

À noter qu’il est possible, si la zone sinistrée est vaste ou s’il y a deux zones d’impact séparées, par exemple lors du passage d’une tornade, que le coordonnateur municipal de sécurité civile désigne deux COUS distincts.

Le coordonnateur des opérations d’urgence site a pleine autorité dans la gestion tactique du secteur sinistré dont il est responsable.

Pour établir le COUS, le coordonnateur de site doit demander à tous les services d’urgence, intervenant sur le site du sinistre, qu’ils relèvent de la municipalité ou non, de désigner un représentant :

  • Représentant de la mission services aux sinistrés;
  • Officier commandant du service de police;
  • Officier commandant du service de sécurité incendie;
  • Coordonnateur du service ambulancier;
  • Représentant des travaux publics;
  • Représentants des ministères (provincial et fédéral);
  • Représentant de l’entreprise impliquée dans l’événement (si applicable);
  • Etc.

Le coordonnateur des opérations décide de l’endroit où le COUS sera situé.

Tous les responsables de secteur d’intervention travaillent en concertation sous la coordination du directeur des opérations. Toutefois, le coordonnateur NE GÈRE PAS L’INTERVENTION des différentes ressources sur place. Il coordonne leurs efforts.

De façon périodique, le coordonnateur des opérations organisera une rencontre de coordination entre les responsables de secteur. L’objectif des rencontres de coordination est de favoriser une concertation entre les services présents.

Les responsables de secteur feront le bilan de leurs interventions et des problèmes qu’ils rencontrent dans leurs interventions.

Le coordonnateur des opérations déterminera un plan d’action à court et moyen terme visant l’atteinte de la mission. Il se nommera également un adjoint administratif. Ce dernier aura la responsabilité d’effectuer les communications, rédiger le journal des opérations et de faire le suivi des requêtes.

Périodiquement, il communiquera avec le coordonnateur municipal de sécurité civile afin de le tenir continuellement informé des décisions et de l’évolution de la situation.

Il importe de savoir, qu’avant la mise en place du COUS, il y aura déploiement du premier niveau de gestion opérationnelle à savoir de POSTE DE COMMANDEMENT (PC). Règle générale, un poste de commandement unifié est suffisant pour faire la gestion de l’événement.

Toutefois, en cas de sinistre d’importance, le COUS est LE centre qu’il faut déployer sur le site du sinistre afin que l’on puisse établir le niveau de gestion tactique d’un événement. La ligne est parfois mince entre les deux niveaux et l’on observe souvent que c’est le PC à tort qui fait cette gestion.

Aux fins de cet article, Louis Lemieux et moi-même avons réalisé une entrevue avec la capitaine Nancy Colagiacomo du service de police de l’Agglomération de Longueuil, afin de présenter l’usage d’un PC dans un contexte d’opération policière.

Bon visionnement !

Daniel Dancause, Conseiller principal

 

Laisser un commentaire