Nous embauchons ! Deux postes de disponibles : Adjointe administrative (1) et conseiller en mesures d'urgence (1). Consultez notre section CARRIÈRE pour les détails.

Période estivale : Que doit-on anticiper ? Quel doit être notre état de préparation ?

Jonathan Pelletier, M. Sc.
Chargé de projet en sécurité civile, recherche et innovations

Depuis le début de la période estivale, déjà plusieurs phénomènes extrêmes se sont produits dont des épisodes de chaleur accablante, des pluies torrentielles, des tornades, etc. Ainsi, plusieurs questions se posent quant à la préparation des organisations municipales à l’égard de ce type d’événement. Si le fait d’avoir un plan municipal de sécurité civile (PMSC) à jour est déjà un grand pas dans la bonne direction, des mesures plus spécifiques pour des risques précis devraient faire l’objet d’un travail rigoureux. En effet, appuyés par le PMSC, des plans particuliers d’intervention (PPI) devraient être élaborés en lien avec la connaissance du milieu effectuée par les municipalités afin de déterminer les risques présents sur leur territoire. De cette manière, cela permettrait aux organisations d’avoir un portrait global des vulnérabilités associées au territoire municipal et au milieu environnant et, par le fait même, de traiter les risques de manière plus spécifique. 

Pour chaque risque identifié, il advient impératif de comprendre l’aléa en question afin de cerner les enjeux et les conséquences potentielles qui en découlent. Par une bonne compréhension du risque, la mise en place de mesures de prévention et/ou de mitigation est beaucoup plus efficace. Par ailleurs, la prise en compte des effets dominos est essentielle à cette réflexion, et ce, dans l’objectif de permettre une anticipation des conséquences inhérentes à un événement initial qui paraissait banal au départ. Prenons l’exemple de la Colombie-Britannique qui subit présentement un épisode de chaleur accablante où des températures record ont été atteintes dans les derniers jours. Directement attribué à ce sinistre, la Gendarmerie Royale du Canada (GRC) a confirmé le décès d’au moins 34 personnes[1], mais qui en raison de la longue durée de l’événement cause également des effets dominos importants tels qu’une sécheresse dans la région occasionnant un feu de forêt[2] dans le village de Lytton où des résidents ont été obligés d’évacuer leur résidence[3]. Enfin, d’autres enjeux pourraient venir compliquer les choses, notamment liés à l’eau potable, comme une interruption, une restriction ou une contamination de cette dernière. Si les épisodes de chaleur accablante sont des risques en soi, la prise en compte des effets dominos est tout aussi importante afin de prévoir et d’anticiper un événement dans sa globalité.

Dans le cas où votre organisation n’aurait pas mis en place des procédures spécifiques pour la période estivale, il est grandement encouragé, dès maintenant, d’établir un plan d’action pour avoir une préparation minimale. En effet, la première étape sera certainement de reconnaître les risques potentiels sur le territoire ou à proximité tels que : sécheresse, pluies abondantes, inondations subites, feux de forêt, etc. D’autre part, l’identification des secteurs et des populations à risque devra être prise en compte dont les cours d’eau à faible capacité de rétention, les forêts à proximité, la population vulnérable[4]… Enfin, il importe de mettre en place un plan de communication pour sensibiliser la population aux risques présents sur le territoire, mais également pour être capable d’alerter rapidement celle-ci advenant un événement afin que les citoyens puissent appliquer les mesures pour se protéger.

Pour vous assurer d’une bonne préparation, prévoyez une rencontre avec vos responsables de mission dans le but de les sensibiliser aux aléas potentiels durant l’été afin qu’ils établissent leur plan d’action par mission et soient conscients de leurs rôles et responsabilités advenant un événement!


[1] La Presse (2021). « Au moins 34 personnes meurent en raison de la chaleur ». [En ligne]. (https://www.lapresse.ca/actualites/national/2021-06-29/colombie-britannique/au-moins-34-personnes-meurent-en-raison-de-la-chaleur.php).

[2] Les feux de forêt peuvent causer également des effets dominos importants, dont : dommages aux infrastructures essentielles, explosion de réservoir de propane, endommagement de gazoduc ou d’oléoduc, etc.

[3] Le Devoir (2021). « Après la chaleur extrême, le feu menace Lytton, en Colombie-Britannique ». [En ligne]. (https://www.ledevoir.com/societe/614955/apres-la-chaleur-extreme-le-feu-menace-lytton-en-colombie-britannique).

[4] Pour vous aider dans ce processus, plusieurs documents ont été publiés à cet égard, notamment par l’entremise du ministère de la Sécurité publique (MSP), de la Croix-Rouge et d’autres organisations publiques et privées.


À propos de Prudent Groupe Conseil

Prudent est une entreprise établie depuis 1994. Depuis janvier 2017, dans une volonté de développement social et durable, l’entreprise partage son actionnariat avec la coopérative de travailleurs Prudent Groupe Coopératif. Sa réputation en matière de résilience, gestion intégrée des risques, de sécurité civile, de gestion de crise et de mesures d’urgence, n’est plus à faire. Prudent Groupe Conseil, une équipe de professionnels dynamiques pour vous aider dans la gestion de vos risques et dans l’amélioration de votre résilience.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour vers le haut